06/06/2006

 Le samedi de Bulle de savon

10h - Réveil plutôt matinal vu l’heure à laquelle nous nous sommes endormi…
Beaucoup de mal a démarrer la journée. Suis pas en grande forme et P’tit plus non plus (normal vu son état d’hier soir hihihi).
 
Finalement, on ne fait pas grand-chose, jusque 13h30, P’tit plus surf sur le net et bien évidemment à découvert la rubrique + de 18ans sur skynet, et donc va y faire une tour. Moi, dans le divan avec pour programme mes mots croisés et mon dictionnaire. Bien entendu mes yeux dévient souvent vers l’écran du PC pour y voir les jeunes filles en photos.
Mais Bulle de savon comme toujours se tait, parce qu’elle se dit que mis à part la boule de mal être qui grossit dans mon ventre je ne vois pas ce que je pourrai dire…
 
13h30, fatigués tous les deux, on se dit qu’avant de partir faire les éternelles courses du samedi, on irait bien allonger nos corps dans ce lit douillet. Aussitôt dit, aussitôt fait.
Réveil 17h, un peu plus en forme et on réussi à décoller de la maison à 18h.
 
Finalement, les courses se sera pour dimanche matin, avant nous devons faire d’autres achats importants pour le boulot de P’tit plus.
 
Invitation de l’ami de P’tit plus à venir boire un verre chez lui. Ok, pourquoi pas !
 
Bref, on s’est arrêté manger vers 20h dans un truc du style lunch garden (pas vraiment romantique mais on y trouve de quoi se sustenter) et arrivée  chez les amis une demi heure plus tard.
Quelques Grimbergen plus tard, on lève le camp et rentrons dormir.
Pas folichon hein le samedi, mais si j’avais su comment serait mon dimanche j’aurai  pensé que cette journée était presque magique.

15:52 Écrit par bulle de savon | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Toi alors... C'est ce qui s'appelle l'art du suspense... Que s'est-il passé le dimanche dans la vie de bulle de savon ?
L'attirance pour une femme ne dépend pas de son tour de taille mais de son odeur, du contact de sa peau. C'est à ça que l'on se reconnaît.
Tous les hommes ont envie de "se taper" une "bimbo" de temps en temps mais ces filles sont souvent les plus seules de toutes. Elles n'ont rien à envier véritablement, ce ne sont que des fleurs butinées là où d'autres femmes construisent un nid.
Et puis, tu es suffisamment libre d'esprit pour accompagner P'tit Plus dans ses fantasmes, non ?
Mais avant tout : ce dimanche ????? Ton ton pessimiste m'inspire des craintes...

Écrit par : sweetvinyl | 07/06/2006

;o) Je viens vite te faire un petit coucou pendant que je prends une petite pause entre mes occupations (voir mon blog)
Bisous

Écrit par : fanfan | 10/06/2006

Les commentaires sont fermés.