22/03/2006

°0oOChemin faisantOo0°

Hier après midi à la suite d'une longue discussion enrichissante avec ma future belle-maman et sa soeur, je monte dans La Bulle et réfléchis aux diverses paroles échangées. J'ai souvent l'habitude de me taire, de ne pas trop exprimer mes idées, mon désaccord par rapport à un acte, mes envies et tout ça par peur de la rupture, du désamour de l'autre. Oh j'ai bien quelques explications sur cette manière d'agir, je l'expliquerai dans un prochain post, car ce n'est pas là que je souhaite arriver dans ce post.
Reprenons le fil... Donc me retrouvant dans La Bulle, je me rends compte que moi seule peut changer le cours de ma vie et modifier mon rapport aux autres.Mais tout cela ne peut se faire que dans un état d'esprit positif, ce qui n'est plus du tout le cas depuis plus d'une semaine. En maladie pour cause de dépression, je végète dans La Bulle. Il faut que je retrouve cette joie de vivre qui est la mienne et que je prenne en main mon destin et ma guérison.
Première décision, stopper ces foutus cachets avec lesquels je me sens complétement déphasée, en dehors de toute capacité décisionnelle.
Deuxième décision, profiter de ces jours de répis sans boulot pour être encore plus active dans ma recherche d'un nouvel emploi et surtout ne pas désepérer au vu des réponses négatives.
Troisième décision et sans doute celle qui m'a reboustée le plus, oser dire ce que je pense, ce qui me dérange dans le comportement de P'tit plus même si ça doit créer une mésentente. Celle-ci ne sera de toute façon que passagère. Cesser de ruminer pendant une semaine ces pensées négatives, les dire calmement, sans cri, les expliquer. Tout cela ne pourra être que positif pour nous deux, il faut que je sois convaincue du bien fondé de ma décision... Pas facile avec cette peur du désamour... Mais finalement, c'est moi qu'il aime, la Bulle de savon virevoltante, souriante et ses pieds bien ancrés sur notre chère terre, sa tête toujours dans les nuages et pensant qu'elle peut changer encore un peu le monde, y apporter sa petite bulle d'espérance.
Quatrième décision, sourire à la vie, recontacter mes proches que j'ai laissé un peu tombé. Sortir, marcher, rêver, chanter, danser, crier, courrir
Cinquième décision, celle qui me semble la plus difficile, perdre mes kilos superflus, mais là je ne sais pas comment je vais y arriver, tant d'années que j'essaie et tant d'échecs. Je veux enfin me sentir bien dans mon corps, je veux accepter ce ventre que je hais, que j'ai oublié, occulté pendant tant d'années. C'est vrai que mes séances de kinésio ont débutée avec cet objectif, accepter cette partie de moi-même, ce ventre pourtant si joli paraît-il. Le toucher à nouveau, accepter les caresses, le regard de P'tit plus sur le centre de mon corps, de la vie. Là où tout commence finalement.
Ah oui sixième décision, faire enfin ces économies et régulariser mes finances... Aïe...
Oh que tout cela est beau mais vais y arriver?! Mystère... je vous raconterai ce chemin bien long et tortueux à mon avis...

08:50 Écrit par bulle de savon | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Un petit ventre... Coucou,
franchement je n'ai pas trouvé que tu avais des kilos superflus, tu sais les filles très minces n'ont vraiment rien d'attirants, par contre les petites rondeurs font craquer les hommes.

Écrit par : Michael | 23/03/2006

;o) que de résolutions!!!!!!!!
courage tu y arriveras car tu positives. Laisse moi aussi te dire que la kinésio te permettra surement d'avancer rapidement (je sais de quoi je parle!!)
bisous

Écrit par : fanfan | 26/03/2006

Les commentaires sont fermés.