20/02/2006

Pourquoi j'ai mal?

          Pourquoi je n'arrive pas à faire la part des choses entre les contacts msn de P'tit plus et nous. J'ai mal, mal de le voir parfois le soir discuter avec elles, mal quand elles l'appellent, mal de ne rien dire parce que j'ai déjà dit, parce qu'il a clarifié les choses et pourtant j'ai toujours mal... Mal parce qu'elles sont jeunes, insouciantes... Non, je ne suis pas vieille (26 ans, c'est pas la fin du monde). Mal parce que j'a le sentiment qu'il ne peut s'empêcher de vouloir leur plaire, mal parce qu'il est gentil avec tous le monde, mal parce que j'ai peur qu'il aime le sexe virtuel plus que le sexe ensemble... Et pourtant je sais que ce n'est pas vrai, il me l'a déjà dit, il me l'a montré, il me le prouve à chaque fois que l'on fait l'amour... et pourtant, j'ai mal...
La vie me semble si compliquée parfois, il y a tant de choses pour lesquellles je ne comprends toujours pas mes réactions, pour lesquelles je ne peux lutter.
J'ai mal, pourtant P'tit plus me montre au travers de mille attentions que lui aussi m'aime... et pourtant... je doute... pas de moi, mais de lui. Tout ça à cause de ce média Internet. Celui là même dont je me sers pour vous parler de moi justement.
Et malgré ses efforts pour me réconforter, mes inquiétudes ne se dissipent pas. J'ai peur que tout cela soit une façade et que le sujet de ses conversations ne changent pas et que tout se passe dans mon dos...
J'ai tellement peur d'accorder ma confiance. Déjà que lorsque ce que j'accorde est ébranlé, je sens une envie en moi de m'enfuit pour ne pas souffrir.
J'ai toujours préféré partir avant, j'ai trop de mal à accepter le départ de l'autre, c'est comme un abandon.
Si je suis en souffrance, alors je peux détruire mon propre bonheur. Pourquoi?
J'ai quelques éléments de réponses, qui m'aident, mais je n'ai pas la réponse, ni la solution.
Faire confiance ou détruire tout cela? Faire confiance... Oui!

13:12 Écrit par bulle de savon | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Oui : faire confiance. Sans confiance dans un couple, le quotidien vire vite au cauchemar permanent. Mais faire confiance ne signifie pas s'abandonner aveuglément.
D'où l'importance d'établir un contrat clair entre les deux partenaires : il y a toujours une limite, et peu importe où chaque couple la fixe, ça ne regarde qu'eux deux. Mais cette limite ne peut plus être franchie. Sous peine de voir la confiance disparaître justement.
Moi, je trouve que Bulle de savon est à la fois fraîche et naïve mais aussi réfléchie et adulte. Elle a déjà une perception plus fine des hommes que beaucoup de femmes qui ont 10 ans au moins de plus qu'elle. Je connais peu de femmes de sa génération (du moins aussi intimement) mais la façon dont elle mélange avec pertinence la profondeur et la légèreté me fascine. J'attends impatiemment ses dessins.
Je suis content de moi : les gens avec qui je choisis de rester en contact s'avèrent toujours être des personnes de qualité et elle ne déroge pas à cette rêgle. C'est comme si j'avais un flair particulier pour dénicher les "extra-sensibles pleins de talents".
J'aime l'idée de pouvoir suivre le fil de sa vie jusqu'à ce que le mien se brise (j'ai 44 ans, une opération à coeur ouvert et 27 années de pétards entre autres derrière moi donc nous devons espérer tous les deux que c'est elle qui me verra partir et très égoïstement, je préfère ma place à la sienne : je ne supporte pas la disparition des gens que j'aime!)
Et puis je vais aussi de temps à autre lui livrer quelques bribes de ma vie à moi histoire que le partage d'intimité soit équitable..
Bulle de savon sait que désormais, quoiqu'il arrive elle sera toujours un peu moins seule...


Écrit par : Benoit | 20/02/2006

Les commentaires sont fermés.